Julia VIRAT

« On ne repousse pas ses limites, on les découvre. » (Jean-Louis Étienne) »
Julia Virat
Ses informations
Cherbourg en cotentin, 50470
41 ans
Sports d'eau
Langues parlées Français, Anglais
Réseaux sociaux
Son palmarès
  • 🏔️ Équipe Nationale d’Alpinisme Féminine - 2009-2012
  • ⛰️ Himalaya : ouverture d’une voie (6000m) - 2012
  • 🧗🏻‍♀️ Ascensions de big walls au Yosemite (2011-2018)
  • 🏔️ Diplôme de guide de haute montagne - 2014-2017
  • 🧗🏻‍♀️ Ascension d'El Capitan en solitaire (11 jours) - 2018
  • ⛵ Transat Jacques Vabre en double - 2021
  • ⛵ Projet : Route du Rhum en solitaire - 2026
  • 🏔⛵️ Guide de haute montagne & Skipper course au large

Ce sportif est spécialisé en prestations pour les professionnels

Votre séance avec Julia

Sports d'eau Voile
Conférence
Entre navigation et alpinisme, comment se faire une place en tant que femme ? 💪
Avec Julia Virat
Performance via le bien être Gestion du danger Gestion des peurs Egalité H/F Prise de décision
À partir de
3 500 €
Sports individuels Aventure
Expérience sportive
Expérience aventure : Le repas des aventuriers ! 🍽️
Avec Julia Virat
Atteinte de ses objectifs Planification des objectifs Prise de décision
À partir de
990 €
Sports individuels Escalade
Expérience sportive
Expérience Aventure : Vaincre sa peur du vide ! ⛰️
Avec Julia Virat
Gestion du stress Gestion des peurs Gestion des émotions Dépassement de soi
À partir de
1 190 €

D'autres athlètes similaires
Gauthier Klauss
Sports d'eau Canoë-kayak
Gauthier Klauss
Paris
⭐️ Médaillé olympique à Rio en 2016
Etienne Hubert
Sports d'eau Canoë-kayak
Etienne Hubert
Vincennes
🥇 Champion du Monde de course en ligne - Kayak 4 places (2010)
Alice Modolo
Sports d'eau Apnée
Alice Modolo
Nice
🌍 Recordwoman du monde en Monopalme : « 1ère femme du monde sous les 100m ! » - 2021

BIOGRAPHIE DE JULIA VIRAT 

C’est en 1983 que Julia Virat vient au monde en Haute-Savoie. Après une enfance au beau milieu des Alpes, La future guide de haute montagne-alpiniste-navigatrice se lance dans des études de langues qui ne lui apportent pas l’adrénaline et le dépassement de soi qu’elle retrouve dans ses aventures en montagne… La neige l’appelle et les saisons s’enchaînent quelques années, tantôt en France, tantôt en Amérique du Sud ou en Nouvelle-Zélande jusqu’à ce que l’appel de la nature et des grands espaces soit encore plus fort et qu’elle n’y résiste plus… Julia Virat en veut plus en développe ses performances en alpinisme, aux quatre coins du monde et se perfectionne, affrontant toujours plus loin ses peurs et faisant de sa hargne une vraie force. Petit à petit, elle se forme pour devenir guide de Haute Montagne. Dans ce monde particulièrement masculin, difficile de trouver à qui s’identifier, mais la jeune française n’abandonne pas et décroche son sésame de guide de haute montagne en 2017, auprès de six autres femmes, faisant passer leur effectif total à 33 ! Elle se forme ensuite dans les Equipes Nationales d’Alpinisme Françaises de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade, défendant bec et ongle la place des femmes dans ce microcosme haut-montagnard !

En 2018, avide de sensations fortes et vertigineuses, Julia Virat se lance dans une ascension en solitaire : la célèbre voie d’El Capitan dans le Yosemite aux Etats-Unis. En auto-assurage, la guide de haute montagne entame un périple de 11 jours qui lui fait vivre des émotions vives, du découragement à l’excitation, mais qui lui apporte à la fois humilité face à l’immensité de la nature et grande fierté d’avoir accompli ce voyage seule.

Mais grimper vers les sommets n’est pas la seule motivation de la haut-savoyarde ! En 2016, lors d’un périple houleux en bateau pour aller chercher les parois d’escalade sur la côte portugaise, Julia Virat tombe amoureuse de la navigation et retrouve des sensations qu’elle connait bien en tant qu’alpiniste : prise de décision, dépassement de soi, forces de la nature, etc. Ce petit grain de sable germe dans sa tête jusqu’en 2020 lorsqu’elle est invitée à participer au Trophée Mer Montagne qui rassemble montagnards et marins. En 2021, elle rencontre la navigatrice Morgane Ursault-Poupon, et devient sa coéquipière sur la Rolex Fastnet, la 40’malouine et la Transat Jacques Vabre, terminée en quatre semaines ! Aujourd’hui, Julia Virat ne rêve que d’une chose, une course en solitaire ! Celle qui s’investit auprès de l’association For My Planet, cherche sponsors et financements pour remettre à flot son Class40, Chinook, et entamer la Route du Rhum en solitaire, rendez-vous en 2026 !